Our Blog

Bibliothèque musicale de l’union sainte Cécile

Coordonnées

Coordonnées de la structure

  • Nom de la structure : Bibliothèque musicale du diocèse de Strasbourg (gestion par l’union sainte Cécile)
  • Adresse : 16 rue Brûlée — 67081 Strasbourg cedex
  • Téléphone : 03.88.21.24.46
  • Site internet

Coordonnées de la personne responsable

  • Nom du contact : Mireille BRENGEL
  • Fonction : bibliothécaire
  • Contact

Accès aux fonds et/ou collections

  • Conditions d’accès aux fonds patrimoniaux (modalités d’inscription, public autorisé) : sur RDV uniquement. Des copies peuvent être obtenues, après établissement d’un devis, sur support papier, numérique ou sur microfilm, en fonction du nombre de pages à copier et de la fragilité du document original.
  • Instrument d’accès aux fonds : catalogue en ligne


Historique et description de la structure

Origine et localisation
Depuis plus de quatre-vingts ans une pièce du Grand séminaire de Strasbourg abrite cette bibliothèque. Initialement équipée avec du mobilier de fortune par les bons soins du Chanoine Gass, directeur et économe au Séminaire, et du chanoine Joseph Victori, directeur du choeur de la cathédrale et président de l’union sainte Cécile, le local fut magnifiquement aménagé par les soins de Mgr Alphonse Hoch en 1954 (Caecilia n° 7-8, 1954). À cette occasion le contrat de mise à disposition gratuite du local par le
Séminaire fut renouvelé.

Contenu de la bibliothèque
Le noyau de cette bibliothèque est constitué par le fonds de Molsheim. En 1581, à la demande de l’évêque de Strasbourg, les Jésuites fondent un collège à Molsheim. Dès 1613, l’évêque Léopold put annexer au collège un séminaire. Ainsi Molsheim, siège de la Chancellerie épiscopale et résidence du Grand Chapitre où le Grand-Choeur chantait l’office, devint le centre de la restauration catholique en Basse-Alsace (Contre-Réforme). En 1617, les deux facultés de philosophie et de théologie furent élevées au rang d’université. Collège et Séminaire furent transférés à Strasbourg à côté de la cathédrale en 1683. Beaucoup de recueils et de partitions (120 imprimés précieux), des graduels, des antiphonaires et des recueils de cantiques des XVIIe et XVIIIe siècles nous sont ainsi parvenus. S’ajoutent à ce fonds de Molsheim les œuvres des maîtres de chapelle de la cathédrale, en particulier celles de François Xavier Richter (1709-1789), de François Xavier Spindler (+1819) et de Joseph Wackenthaler (1795-1869), qui représentent environ 1 000 oeuvres manuscrites. Le fonds abbé Joseph Mueller (1907) vaut à la bibliothèque de posséder les précieuses musiques du Couvent des Clarisses d’Alspach (près de Kaysersberg), en particulier de belles oeuvres signées Petit. On y trouve également toutes les oeuvres pratiquées à la cathédrale par les chanoines Mathias (1871-1939) et Victori (1871-1936). La bibliothèque contient aussi environ 900 recueils de cantiques français et allemands, catholiques et protestants, 340 recueils de musique d’orgue, 140 recueils d’accompagnement de cantiques, 23000 partitions vocales et 4 500 volumes (histoire, technique, organologie, thèses, actes de congrès, biographies de musiciens, dictionnaires, encyclopédies, livres liturgiques, antiphonaires, graduels, rituels). En plus des partitions, des livres et des recueils il convient également de citer les centaines de titres de revues de musique sacrée de tous les pays d’Europe et même d’Amérique du Nord.

Fonds particuliers

Description des fonds et collections

Domaine(s) disciplinaire(s) le(s) mieux représenté(s) parmi les collections patrimoniales : musique

Fonds ou collections présentant un intérêt particulier :

  • fonds de Molsheim
  • oeuvres des maîtres de chapelle de la cathédrale
  • fonds abbé Joseph Mueller

 

Fonds anciens et alsatiques

Volume des fonds anciens (hors alsatiques)

Volume des fonds alsatiques

 

État de l’informatisation du catalogue

  • Aucune informatisation : 
  • Informatisation partielle : x
  • Informatisation complète : 

 

Bibliographie et liens internet

Références bibliographiques relatives à la structure et/ou aux collections :
Gérard Grasser, « la bibliothèque musicale de l’union sainte Cécile », in Caecilia, n° 4, 2008

Ressources numérisées : Dans le cadre d’un projet européen INTERREG appelé DANOK et en lien avec notre partenaire Musica International, 78 500 pages correspondant à 2 353 références de manuscrits et imprimés précieux ont été numérisés en 2006-2007. La liste des ouvrages numérisée est téléchargeable par titre ou par compositeur.

Vos collections font-elles l’objet d’une notice de fonds dans le Catalogue collectif de France (CCFr) : oui

Tags:

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!