Our Blog

Haute École des Arts du Rhin

Coordonnées

Coordonnées de la structure

  • Nom de la structure : médiathèque de la Haute École des Arts du Rhin (HEAR)
  • Adresse : 1 rue de l’Académie – CS 10032 – 67082 Strasbourg cedex
  • Téléphone : 03 69 06 37 96
  • Site internet
  • Adresse du catalogue

Coordonnées de la personne responsable

  • Nom du contact : Muriel BOULIER
  • Fonction : responsable
  • Contact

Accès aux fonds et/ou collections

  • Heures d’ouverture au public :
    Lundi : 9h -12h30 & 13h30 -18hJeudi : 9h -18h
    Mardi : 9h -18hVendredi : 9h -12h30 & 13h30 - 16h
    Mercredi : 9h -12h30 & 13h30 -18hSamedi : fermé

  • Si différentes, heures d’ouverture pour la consultation des fonds patrimoniaux :
    Lundi : ferméJeudi : fermé
    Mardi : ferméVendredi : fermé
    Mercredi : 14h-18hSamedi : fermé
  • Conditions d’accès aux fonds patrimoniaux (modalités d’inscription, public autorisé) : le fonds ancien est conservé aux archives municipales de Strasbourg
  • Consultation sur rendez-vous : oui
  • Instrument d’accès aux fonds : catalogue édité consultable à la médiathèque de la HEAR et aux archives municipales


Historique et description de la structure

Bibliothèque située au sein de l’École supérieure des arts décoratifs initialement « Kunsgewerbe Schule » érigée en 1892 rue de l’académie à Strasbourg faisant suite à la « Kunsthandwerke Schule » fondée en 1878. Après la période allemande, l’école devient l’École des arts décoratifs. Elle propose un programme de 4 années d’études, délivre un diplôme et envisage en 1923 un examen d’entrée. Pour mieux se faire connaître et inciter à la promotion de ses étudiants, le principe d’une exposition des diplômes est institué en 1925.

Aujourd’hui, la diversité unique en France des enseignements dispensés au sein des nombreux ateliers spécialisés de l’École supérieure des arts décoratifs fonde la vitalité d’une école capable de provoquer des confrontations de toutes sortes et un réel croisement des pratiques artistiques. Un cursus global de cinq années auquel collaborent créateurs et théoriciens, professeurs de l’école ou intervenants invités, favorise un équilibre dynamique entre pratique, réflexion et mise en oeuvre de moyens techniques importants, des plus traditionnels aux plus actuels (vidéo et images numériques). Accolée au bâtiment d’origine, une extension achevée en 2005 a permis de développer les activités pédagogiques et culturelles et d’y installer la médiathèque.

La Haute école des arts du Rhin (HEAR) est née en janvier 2011 de la fusion des « Arts déco » – l’École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg (ESADS) – de l’École supérieure d’art de Mulhouse (Le Quai) et des enseignements supérieurs de la musique du conservatoire de Strasbourg, en un seul et même établissement d’enseignement supérieur artistique.

 

Modifications des fonds et/ou des collections

Transfert ou dépôt en direction/provenance d’une autre structure : 

Transfert du « Fonds ancien » aux archives municipales de Strasbourg.
Nom et volume des fonds et/ou collections concernés : le fonds ancien « FA » est constitué de 3 490 volumes pour 1 731 références dont 84 titres de périodiques et comprend 390 recueils de planches. Il est constitué des documents de la bibliothèque datant de 1870 à 1945 qui ont été inventoriés, vérifiés, réparés puis catalogués sur le fichier BEAD propre aux documents de la médiathèque de la HEAR ; ceci en parallèle au déménagement de la médiathèque dans de nouveaux locaux (extension du bâtiment historique) . Ces locaux étant insuffisants et inadaptés, le transfert dans un magasin du nouveau bâtiment des archives municipales a été l’option préconisée pour permettre la conservation conforme aux normes et la consultation des documents pour les chercheurs, le public s’intéressant à l’histoire de l’École des arts décoratifs de Strasbourg mais aussi à l’histoire de l’enseignement artistique et aux mouvements artistiques de l’époque.

 

Fonds particuliers

Description des fonds et collections

Domaine(s) disciplinaire(s) le(s) mieux représenté(s) parmi les collections patrimoniales :

  • Publications en allemand, français ou anglais datant de la fin du XIXe siècle jusqu’à 1950.
  • Recueils de planches, sources iconographiques pour les étudiants : éléments végétaux, figures humaines, animaux, héraldique, éléments architecturaux et décoratifs, dessins, graphisme, typographie etc.
  • Ouvrages d’histoire de l’art, histoire régionale.
  • Périodiques : revues sur les arts décoratifs, les arts graphiques entre autres

 

État de l’informatisation du catalogue

  • Aucune informatisation : 
  • Informatisation partielle : 
    • Pourcentage des fonds et/ou des collections informatisées : %
    • Nature des fonds et/ou des collections informatisées : 
  • Informatisation complète : x

 

Bibliographie et liens internet

Vos collections font-elles l’objet d’une notice de fonds dans le Catalogue collectif de France (CCFr) : oui

Tags:

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!